Confédération des Jeunes Chercheurs Nantais

  Pétition sur le maintien des demi-postes d’Ater à Nantes

lundi 20 mars 2006


Maintenant que les universités doivent gérer (entre autres) le budget des salaires des ATER, il est économiquement plus rentable de n’engager que des ATER pleins et pas des demi-ATER, puisqu’un demi-ATER ne fait que 50% d’un service plein (ie 192 /2 = 96 heures) mais est payé aux alentours de 70% du salaire d’un ATER plein. D’où la décision de la présidence de ne plus recruter que des ATER pleins, compte tenu des contraintes budgétaires.

Les contrats d’ATER (ou demi) sont des CDD d’un an réservés aux doctorants qui vont soutenir dans l’année ou aux jeunes docteurs qui vont candidater comme Maître de Conférence dans l’année. A quoi servent les demi-ATER ?

- cela permet à un plus grand nombre de doctorants de terminer leur thèse/de préparer les candidatures avec un financement : même quelqu’un qui soutient en trois ans a au moins un an de "creux" avant d’avoir un poste de MdC.
- cela permet aux doctorants de finir leur thèse plus vite : avec un ATER plein, les 192h d’enseignements laissent peu de place à la recherche/la rédaction. à l’heure où tout le monde cherche à diminuer la durée des thèses, il semble contradictoire d’imposer plus d’enseignements.

Donc avec seulement des ATER pleins :

- les thèses seront plus longue,
- il y aura plus d’abandons de thèses faute de financement,
- il y aura moins de chercheurs dans les labos,
- et moins de temps passé à la recherche par les ATER.

Voir (et signer) la pétition proposée par quelques doctorants nantais.

Une pétition au niveau national est également proposée.

[Edit 24/03/06 : si vous avez des idées et/ou êtes motivé(e)s pour agir face à ce problème, n’hésitez pas à nous contacter !]


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | © 2002-2010 CJCN