Confédération des Jeunes Chercheurs Nantais

Confédération des Jeunes Chercheurs Nantais


  •   La CJCN au Conseil Scientifique de 2002 à 2004

    article du 29 novembre 2004

    La CJCN voit le jour officiellement en octobre 2002. Dès les élections étudiantes de décembre 2002, une liste CJCN est proposée pour le Conseil Scientifique de l’Université. La CJCN obtient alors deux sièges, de même que la liste UNEF concurrente. Les deux élues CJCN sont Laëtitia Corinus-Le Puil (asso Dunes, ED DSS) et Myriam Servières (assos AED et A2D-STIM, ED STIM). En décembre 2003, des élections partielles ont lieu pour le CS, suite à la démission de deux élus. La CJCN et la liste concurrente EAI obtiennent chacun un siège. Une nouvelle élue CJCN, Estelle Dubreil (asso Login, ED CLC), rejoint alors Laëtitia et Myriam, ce qui porte à trois le nombre d’élues CJCN au CS (sur 4 sièges étudiants).

  •   Procurations

    article du 26 novembre 2004

    Si vous ne pouvez pas vous déplacer le jour du scrutin, il est possible de remplir une procuration pour une personne appartenant à la même liste électorale.

    Pour cela vous devez remplir la procuration (voir imprimé sur la page élections de l’Université). Pour les élections étudiantes, vous devez aussi fournir votre carte d’étudiant au mandataire.

    Il y a au maximum 2 procurations par personne.

  •   Collège électoral des moniteurs et ATER

    article du 22 novembre 2004

    Les doctorants bénéficiant d’un contrat de moniteur ou ATER (Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche) ne font pas partie du collège électoral "usagers", même s’ils sont administrativement inscrits comme étudiants. En effet, les articles 9 et 16 du décret 85-59 du 18 janvier 1985 stipulent que toute personne effectuant plus de 64h (équivalent TD) d’enseignement dans l’année est considérée comme enseignant pour les élections universitaires. Il y a généralement plusieurs collèges différents pour les enseignants (Professeur, Maître de Conférence, etc.), parmi lesquels la catégorie fourre-tout des "autres enseignants" à laquelle sont rattachés les moniteurs et ATER. Selon les scrutins, cette catégorie est souvent regroupée avec d’autres, mais pas toujours avec les mêmes (ce serait trop simple !). Par exemple, les statuts de l’Université de Nantes prévoient des collèges électoraux différents pour le Conseil d’Administration et le Conseil Scientifique : dans le premier cas les "autres enseignants" font partie du collège B et dans le second du collège D.

    Pour plus d’infos sur ce problème, voir

    (...)

  •   Elections universitaires 2004

    article du 16 novembre 2004

    Pour les élections universitaires, les jeunes chercheurs sont répartis en deux collèges distincts :

    - les moniteurs et ATER font partie du collège des enseignants (voir pourquoi) : ils votent le 30 novembre 2004. Votez pour la liste CJCN !
    - tous les autres font partie du collège des usagers, ils votent les 7 et 8 décembre 2004. Votez aussi pour la liste CJCN !

    La CJCN propose des candidats lors de ces deux élections pour le Conseil Scientifique.

    voir aussi :
    - Pourquoi voter pour la CJCN ?
    - La CJCN et le CS de 2002 à 2004

    (...)

  •   Le changement de collège électoral des moniteurs/ATER à Nantes

    article du 16 novembre 2004

    Le déroulement des faits est le suivant :

    Elections du CNESER, liste "Jeunes Chercheurs", novembre 2002

    La différence de statuts entre doctorants est l’un des principaux chevaux de bataille de la CJC (Confédération des Jeunes Chercheurs). La CJC souhaite en effet la création d’un collège spécifique pour les doctorants. C’est la raison pour laquelle la CJC présentait en novembre 2002 une liste "Jeunes Chercheurs" pour les élections au CNESER (Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche), dans le collège des enseignants. Grâce à une importante campagne d’information à propos du collège électoral des moniteurs/ATER, ceux-ci demandent en nombre à être inscrits dans les listes électorales comme enseignants, en vertu du décret 85-89 du 18/01/85. Il apparaît alors que leur situation était jusqu’ici assez floue. A l’Université de Nantes, la plupart (tous ?) des moniteurs/ATER étaient uniquement inscrits comme étudiants.

    (...)

  •   Les Ecoles Doctorales à Nantes

    article du 12 novembre 2004
    • 3MPL : Matière, Molécules, Matériaux en Pays de la Loire :
      • Directeur : Gilles DUJARDIN (Directeur de Recherche CNRS, Université du Maine)
      • Directeurs adjoints :
        • Alain LAFOND (Université de Nantes),
        • Marc SALLE (Université d’Angers),
        • M. Vincent METIVIER (Maître assistant Ecole des Mines de Nantes)
    • Biologie-Santé ;
      • Directeur : Charles TELLIER (Professeur, Université de Nantes)
      • Directeur-Adjoints :
        • Frank BOURY (Professeur Université d’Angers) et
        • Alain CHAUVIN (Professeur, Ecole Vétérinaire de Nantes)

    (...)

  •   La Méga-liste des doctorants

    article du 10 novembre 2004

    La « méga liste des doctorants » est une liste de diffusion qui s’adresse à l’ensemble des doctorants nantais. On y trouve notamment des compte-rendus de représentants des doctorants, en particulier ceux des élus CJCN au Conseil Scientifique.

    Pour s’inscrire :

    Accéder à la page de la méga-liste

    Remarque : La méga-liste n’est pas liée à la CJCN. Pratiquement, la méga-liste est principalement utilisée par les doctorants des Ecoles Doctorales DSS et CLC.

    La méga liste est maintenant hors-service ! Voir l’article sur la nouvelle liste jeunes-chercheurs-nantais@univ-nantes.fr

  •   Coordonnées

    article du 31 octobre 2004

    CJCN

    2 rue de la Houssinière

    BP 92208

    44322 Nantes Cedex 03

    Mail : contact-cjcn.

  •   AG 2004

    article du 28 octobre 2004

    L’Assemblée Générale 2004 de la CJCN a eu lieu le 27 octobre.

    (voir le compte-rendu associé à cet article)

  •   Fonctionnement

    article du 27 octobre 2004

    En tant que confédération, la CJCN n’a aucune existence indépendamment des assos qui la composent : ce sont elles qui décident de ce qui s’y passe, ou qui décident de ne pas s’en occuper, c’est selon. Pour les tatillons, précisons que les statuts de la CJCN prévoient aussi d’accepter des membres individuels, mais cette disposition vise principalement à permettre l’adhésion des personnes qui ne se retrouvent dans aucune des assos membres. Dans ce cas, pourquoi ne pas fusionner toutes les assos dans une grosse asso des jeunes chercheurs nantais, me direz-vous ? Parce que chacune des assos a ses propres objectifs, son propre fonctionnement, et surtout sa spécificité qui permet à ses adhérents de s’y reconnaître. Le but n’est donc pas de remplacer les assos locales, mais plutôt de leur permettre d’échanger leurs idées et de se regrouper dans des actions communes. En particulier, l’existence d’une telle structure est nécessaire pour dialoguer avec certaines instances, à commencer bien sûr par l’Université.

... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | © 2002-2010 CJCN